Eyeshield 21 Explosion RPG V2

Forum Rpg basé sur le manga Eyeshield 21, incarne un personnage de la série ou inventé et trace son parcours jusqu'à la gloire!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soka Ishijini - The Lightening Shadow

Aller en bas 
AuteurMessage
Soka Ishijini
The Lightening Shadow | #23| Blocker
The Lightening Shadow | #23| Blocker
avatar

Masculin Messages : 7
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Poste: Blocker / F.ree Safety
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Shinryuuji Nagas

MessageSujet: Soka Ishijini - The Lightening Shadow   Lun 8 Aoû - 23:59

.::. Partie Rp .::.


Nom: Ishijini.
Prénom: Soka.
Age: 17.

Lycée: Shinryuuji.
Équipe: Nagas.
Poste:

  • Offensif: Blocker / Running back.
  • Défensif: Free Safety / Linebacker.

Numéro: #23.
Budget: 150$

Record au poids: 140 kilogrammes.
Record aux 40 yards: 4 secondes 21 centièmes.
Temps moyen aux 40 yards: 4 secondes 35 centièmes.
Rang souhaité: The Lightening Shadow.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Description physique:

« Le nouveau blocker des Nagas ? À vrai dire, personne ne pourrait mieux vous le décrire que moi à l’instant présent. Je viens justement de le croiser à la sortie de son lycée ! Hum, je dirais qu’il doit avoir bien dix sept ans, peut être dix huit, en tout cas, c’est un jeune homme qui paraît très mature de part son visage fort et agréable au regard. Il est très grand, j’imagine qu’il doit facilement dépasser d’une dizaine de centimètres tous ses camarades de classe *il rit*. En tout cas, il semble vraiment costaud même sous un simple T-shirt. Il ne m’a pas encore été donné de le voir revetir la tenue de Football Américain du club de Shinryuuji… Peut-être dans quelques jours ? C’est un garçon à l’apparence très soignée. Ah oui, je me rappelle aussi de ses beaux cheveux noirs et bouclés. C’est tout je crois… » Yahiko Tadaho, Supporter des Shinryuuji Nagas.

« Oh oui ! Je l’ai vu ! Je m’en rappelle très bien. C’était après les sélections de cette année pour recruter des nouveaux joueurs de Foot US. À vrai dire j’ai essayé de passer, mais vous voyez j’ai… Ah oui bien sûr je veux bien vous dire à quoi il ressemble. Après le match final, tous les garçons sont retournés au vestiaire et il a enlevé son maillot et les protections qu’il portait sur le torse. Ce type là… on aurait dit un vrai bodybuilder tellement qu’il était musclé ! Je pense qu’il devait faire a peu près soixante cinq ou soixante six kilos. Les pectoraux lui étaient parfaitement dessinés sur le buste et ses abdominaux également. Il avait des bras qui semblaient solide et robustes. Des gros bras en fait *il sourit*. Je pense qu’il doit avoir un bon record de développé couché… sûrement plus que moi. » Heishi Kaiten, Postulant aux tests des Shinryuuji Nagas.

~
Des paroles véridiques et plutôt réalistes qui pourraient former à elles seules une bonne description déjà, du jeune homme qu’est Soka. En réalité, l’adolescent en fin de cycle mesure exactement un mètre et quatre vingt onze centimètres, et ce pour un poids de soixante six kilos deux (relevés des contrôles pour les tests des Nagas). Comme tout bon sportif qui se respecte, il a fini par acquérir des muscles efficaces et apparents à force d’entraînement. Chaque type de personne possède une spécialité musculaire (endurance ou dynamisme selon les acrhétypes), la musculature importante de Soka est une musculature Dynamique, c'est-à-dire qu’il est capable de produire un effort intense et de dépasser ses limites sur une courte période de temps (plus ou moins équivalente à la durée d’un match de Football Américain). Les jambes du garçon sont également son plus grand atout, robustes et endurantes, elles lui permettent de soutenir un rythme de course incroyable.

Beau garçon, Soka est l’exemple même de l’homme idéal à l’âge de dix sept ans. Son visage est agréable à regardé et tous les éléments y sont disposés de manière harmonieuse. Une bouche aux lèvres fines et claires, un teint légérement hâlé et doré, des yeux en amandes parfaites aux iris noir, et un petit nez gracieux, le tout encadré d’une chevelure de jais ondulée : autant d’éléments qui amènent à être en admiration devant le joueur.

Les protections utilisées pendant les matchs ainsi que le maillot des Nagas de Shinryuuji ne font qu’accroître cette impression de grandeur physique et spirituelle. Le jeune homme en impose par sa présence charismatique et son style rafraîchissant. C’est une des principales raisons pour lesquelles il capte toujours l’attention lors de ses prises de parole. Loin de n’être utile que pour plaire extérieurement, l’apparence est le véritable miroir de l’âme. Une âme qui vous sera décrite dans la prochaine partie de cette présentation.
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Description Mentale:

La vidéo défilait sur le grand écran de la salle de conférence du lycée de Shinryuuji. C’était la seule salle du lycée à disposer d’équipement tel qu’un vidéo projecteur et un écran blanc pour regarder images ou enregistrements. Aujourd’hui justement, c’était le club de Football américain de l’établissement qui l’avait réservé à cet effet, les responsables devaient à présent décider des éléments à intégrer à l’équipe titulaire des Nagas et de ceux à rejeter. Le match qui avait eu lieu durant les tests fut lancé et toutes les voix s’atténuèrent jusqu’à s’éteindre finalement, en admiration face au spectacle que leur offrait le monde du Football Américain.

À l’écran, sur des images vibrantes, d’assez piètre qualité, un joueur se démarquait des autres, il portait le numéro 74, c’était un running back. Il passait un à un tous ses adversaires enchaînant course rapide et virages audacieux, sa course était vraiment impressionnante et ce jeune rappelait à tous un titre de joueur décerné au meilleur coureur du monde entier : l’eyeshield 21. C’était la tradition que d’offrir cette protection teintée à l’homme au 40 yards le plus rapide de la planète. 40 yard, cela représentait une bonne distance parcourue, un joueur capable d’effacer autant d’écart sur le terrain en si peu de temps assurait un touchdown et ses six points à son équipe… du moins s’il n’était pas plaqué par plus fort que lui. Le numéro 74 continuait sur sa foulée effrénée, se rapprochant de plus en plus de la End Zone. Un cri retentit dans le stade :

- Arrêtez le bordel !

Le plan fut rejeté sur un joueur qui se trouvait à l’opposé du coureur sur le terrain, dans le sens de la largeur. Comment pouvait-il oser donner des ordres à ses co-équipiers ? Alors que lui-même n’était pas capable d’être placé correctement pour intercepter la course du numéro 74 ? Le dossard 23 était une grande gueule apparemment. On voyait clairement son visage déformé par la volonté d’arrêter son adversaire mais dans la position où il était, traverser la largeur du terrain pour stopper le coureur lui était impossible, il ne pouvait rien faire. Le plan recadra ensuite sur le running back, qui, effaçant deux nouveaux vis-à-vis d’un spin joliment effectué s’ouvrait enfin la route jusqu’à l’en-but. Plus rien ne pouvait l’arrêter à présent, sa foulée s’estompa et perdit de sa vigueur sur les derniers mètres… erreur fatale.

- Yaaaaaaah !

Boum ! Le running back fut littéralement éjecté du terrain avant même de poser le pied sur la ligne de la End Zone. Il venait d’essuyer un terrible plaquage, ayant perdu le ballon et gâché son action, il peinait à se relever. Le retour fulgurant du numéro 23 était intraitable. Celui là… il ne manquait pas de volonté, il fallait l’admettre. Seul un homme obsédé et acharné aurait pu réalisé cet exploit. Les yeux ébahis, les responsables fixaient toujours l’écran, ne perdant pas une goutte de ce manifique cadrage du Free Safety qui se tenait fièrement sur le terrain, le ballon à la main synonyme de la réussite de son opération défensive. Il tendit amicalement la main au coureur étalé de tout son long sur le sol, et l’aida à se relevé tout en lui lançant un sourire de défi, néanmoins chaleureux et amical. L’un des responsables s’empressa de relever le nom du joueur sur la feuille de match, à partir de son numéro, les yeux pleins d’étincelles.

- Soka Ishijini

Le joueur parfait, finalement ils l’avaient trouvé.

Comme vous avez sûrement pu le comprendre dans cet épisode, Soka est un combattant, un homme déterminé et prêt à tout pour que la réussite soit sienne. Lâcher l’affaire ? C’est une expression qui ne fait pas partie de son vocabulaire. Non, bien au contraire, si quelque chose lui échappe ou le contrarie, il sait éperdument qu’il n’y a qu’un remède à ce problème ci… l’entraînement : encore et toujours. Fou de Football Américain, il serait même capable de se tuer à la tâche. Devenir le meilleur ? Est-ce réellement son but ? Non pas vraiment. Contrairement aux apparences, l’entraînement de l’adolescent prodige ne lui importe que pour une seule et unique raison, être enfin reconnu pour ses qualités et affronter ainsi les meilleurs. La confrontation et le défi est une sensation toute autre que l’ennui et la routine. Une sensation inégalable et tellement exaltante pour Soka, qu’il ne pourrait même pas laisser tomber tout ça, même s’il le désirait.

La volonté d’un homme c’est bien, mais la volonté de plusieurs hommes c’est mieux. Sachant qu’il peut également compter sur ses camarades sur le terrain comme dans son quotidien le garçon de dix sept ans et un jeune sociable et plaisant à côtoyer. Il accorde sa confiance aux gens qui le mérite et ne s’intéresse pas à ceux qui n’en valent pas la peine. Loin d’être timide, il sait nouer des relations en quelques instants, il prend la parole très rarement cependant, sauf lorsque cela s’avère vraiment nécessaire. En bref, c’est un camarade modèle, toujours prêt à prendre la défense de son prochain, la vie lui a appris à différencier le bon du mauvais. Une vie qui l’a bercé durant toute son enfance et qui mérite d’être racontée.
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Histoire:

La naissance. Certains pensent que toute la vie d’un homme ne peut être représentée que par un enchaînement de faits aussi hasardeux qu’inévitables. C’est une théorie qu’ils ont finalement appelé : le destin. Ainsi, chaque être vivant, dès sa venue au monde se retrouverait démuni et dans l’incapacité de lutter contre ce qui lui est prédestiné. Un avenir cruel soit, mais est-ce la stricte vérité ? Ce destin… est-ce vraiment la seule explication aux actions qu’un homme effectue dans sa vie ? Difficile à dire pour le cas général. Mais vous, qu’en pensez-vous ?

TouchDown I : Petit prince à la conquête du monde.


Né un triste jour de décembre dans une maternité du Sud de Tokyo, Soka fut le cadet d’une petite fratrie. Petite, oui c’était plutôt le cas de le dire, puisqu’elle ne comptait dans ses rangs qu’un aîné et un cadet. Le grand frère de Soka, âgé de quatre années de vie de plus que lui, avait reçu le prénom de Makota. Il était petit, marchait, parlait à peine, mais jouais déjà avec la balle de Football Américain les yeux remplis de joie. Le destin du plus grand des deux frères était donc décidé, il serait joueur dans une grande équipe de Football US. Les parents étaient fier de lui, fier de ses capacités d’adaptation au monde sportif. Makota fut inscrit des sa sixième année à un très bon club de la ville te Tokyo et il se démarqua immédiatement de ses camarades d’équipe de part ses qualités physiques hors-norme. De son côté, Soka grandissait tranquillement, bercé par la passion sans bornes de son frère et l’enthousiasme qu’il avait à jouer avec le ballon ovale. De père en fils, mais aussi de frère en frère, la ferveur d’une discipline est capable d’être contagieuse à la manière d’un virus ! Encore plus jeune que son frère avant lui, le cadet faisait ses premiers pas balle en main dès sa troisième année entamée. Mais comparé à un garçon de sept ans qui jouait déjà dans le plus grand club de Tokyo et que tout le monde jugeait comme un véritable génie de Running back, les capacités précoces de Soka furent complètement ignorées, il vivait dans l’ombre de son frère depuis qu’il était né, dans l’ombre du « Prince de Tokyo » tel qu’on l’appelait maintenant.

Malgré tout, l’enfant ne comprenait pas. À trois ans, il est difficile d’interpréter un manque d’intérêt de ses parents, et Soka ne l’associait absolument pas au ballon qu’il tenait entre les mains. Finalement, il voyait tout de même que ses parents avaient les yeux rivés sur son grand frère en permanence. Il ne pouvait rien y changer apparemment, il continua de jouer pendant deux années, seul avec le ballon qui avait autrefois servi à son frère également. Il était content, il avait cinq ans et n’avait pas vraiment de but précis, ses pensées étaient encore celles d’un très jeune enfant. Il ne fut pas inscrit à un quelconque club de sport durant son enfance au japon. Il aurait à faire l’apprentissage seul s’il souhaitait se démarquer des autres… et rattraper son aîné. Makota venait d’avoir neuf ans, il était déjà le joueur le plus côté chez les jeunes, il possédait tous les atouts possibles pour un running back : il était petit et fin, si bien que personne ne pouvait le saisir correctement, musclé et surtout rapide. Il possédait une telle vitesse qu’elle semblait irréelle. Quand il lançait son sprint à pleine vitesse dans les lignes adverses, c’était le touchdown assuré.

La famille Ishijini fut donc reconnue pour le fils aîné qu’elle avait enfanté, mais le cadet fut écarté de la gloire. Une famille riche et puissante se devait de ne pas dévoiler son point faible. En fait, une grande majorité des gens ne savaient même pas qu’un deuxième enfant avait vu le jour. Les invitations de clubs de Football Américain commencèrent à affluer pour Makota qui ne pouvait bien évidemment pas en décider seul. Ses parents commencèrent à l’envelopper d’une bulle protectrice qui ne présageait rien de bon, ils devinrent en quelque sorte ses agents plutôt qu’une véritable famille, mais l’aîné ne s’en rendit pas compte tout de suite, il continuait de progresser encore et encore, cachant dans son ombre un enfant qui s’entraîner bien plus dur que lui pour obtenir des résultats, mais qui n’était pas reconnu à sa juste valeur. Une lettre arriva bientôt à l’attention de Makota, au domicile des Ishijini. Hono Ishijini, son père, s’en empara et la décacheta prudemment. Il ouvrit l’enveloppe et en extirpa une feuille de papier parfaitement imprimée sur laquelle il était dessiné un logo. Un logo qui représentait une école et sous lequel était inscrit : Notre-Dame Lycée Sport Etudes – Etats-Unis d’Amérique.


TouchDown II : Rêve américain.


La famille quitta le Japon du jour au lendemain. Bien entendu, même si Soka n’était pas à l’égal de son frère, il fut également du voyage, et embarqua pour une nouvelle vie. On le força à quitter son école, ses amis et à tout recommencer sur un nouveau continent. Il n’avait plus rien… ou presque. De sa vie passée, il ne lui restait qu’une chose à présent : le Foot US ! Il se fit la promesse de devenir le meilleur alors qu’il avait 7 ans, et qu’un avion réservé à l’unique attention de la famille l’éloignait irrémédiablement de toutes ses attaches. Soka commença à nourrir une certaine haine envers son frère qui avait tout gâché pour lui. Rien ne lui était arrivé de bon, et s’était à cause de lui.

L’arrivée aux USA fut incroyablement mouvementée. À la sortie de l’avion, de nombreux journalistes et photographe people se pressaient pour immortaliser l’arrivée du nouveau prodige dans leur grand pays. Makota était mal à l’aise et son petit frère pouvait le sentir, bien qu’il n’éprouvât absolument aucune compassion pour lui. Au contraire même, il jurait, se disait qu’il l’avait bien mérité. Que sa notoriété le mènerait à sa perte dans le milieu du sport. Les Ishijinis emménagèrent dans une magnifique villa en plein centre de Manhattan de laquelle il fallait peu de temps à leur fils « favori » pour aller à son école… en jet bien sûr. Soka quant à lui fut inscrit dans une école du quartier, une bonne école reconnue pour son club de football américain, auquel il ne fut pas inscrit bien évidemment. Il partait tôt le matin et revenait tard le soir, à neuf ans, ses parents ne se préoccupaient pas de lui et de ses activités extrascolaires mais plutôt de Makota, en train de devenir une véritable célébrité même aux USA. Le niveau était plus élevé qu’au Japon, mais le footballeur s’en sortait sans le moindre problème, au grand désespoir de son cadet.

Soka s’entraînait matin et soir des heures durant, avant et après les cours, sur un terrain de Soccer désaffecté, situé non loin de son école. Il avait un véritable talent, un don pour le Football Américain, mais personne ne l’avait jamais reconnu et ne l’avait jamais laissé s’exprimer. Il développait sans cesse de nouvelles tactiques, de nouvelles techniques. Et il grandit avec le seul et unique espoir de pouvoir un jour égaler puis dépasser son frère. Être enfin reconnu par sa famille pour son talent… c’était ça son rêve le plus fou ! Et il espérait de tout son cœur pouvoir un jour le réaliser.


TouchDown III : Le club de foot US de l’école.


Le club de Football Américain de l’école de Soka venait d’entrer en lice pour le grand tournoi de fin d’année, le vainqueur de ce tournoi aurait le privilège d’affronter l’équipe une de notre Dame au cours d’un match qui se déroulerait dans le New York Stadium (j’imagine que vous voyez déjà venir ce qui va se passer !). Les inscriptions pour les joueurs furent ouvertes en début d’année : Soka avait bien grandi, il avait déjà onze ans, et la catégorie de joueurs collégiens prenait en compte les jeunes âgés de 11 à 15 ans. Son frère avait quinze ans… il s’agissait de la seule année possible pour lui de dépasser son aîné. Il voyait déjà le chemin se dessiner dans son esprit : il viendrait à bout de toutes les équipes du tournoi et surpasserait son frère pendant son match avec Notre-Dame, il serait ainsi reconnu de tous. Un plan qui aurait pu marcher… en théorie.

Lorsque Soka arriva devant le stand d’inscriptions, tout était déjà remballé, c’était trop tard. Il n’avait pas fait attention aux horaires et finalement cela lui avait coûté sa place et son rêve. Il ne pouvait pas laisser faire ça ! C’était toute sa vie qui lui échappait. Après avoir crié et s’être fait remettre à sa place par le recruteur, il finit par baisser les bras, ça ne servait à rien d’insister ici… Mais il insisterait sur le terrain pour écraser Makota une fois devenu pro ! Ca ne faisait aucun doute ! Il ne cessa pas de s’entraîner seul sur son terrain, courses interminables, séries de pompes infernales, son corps s’endurcissait de manière conséquente. Et il ne lâcha pas des yeux la progression de l’équipe collégienne de son école. L’année passa rapidement… et l’équipe de l’école remporta match sur match, se hissant jusqu’en finale pour littéralement écraser son adversaire. Soka n’en croyait pas ses yeux, ils avaient décroché leur match contre Notre-Dame, et lui il n’y participerait pas. Son frère allait vraiment jouer contre eux !? Le Running Back de l’école était également un très bon coureur, mais il ne faisait pas le poids contre Makota. Il fallait un blocker pour sauver la mise… ne serait ce sur une action seulement ! Alors qu’il pensait à cette chance qu’il avait raté tout en s’entraînant dur sur son terrain « personnel », Soka fut surpris par le coach de l’équipe collégienne. Ce dernier l’observa durant tout son entraînement, notant ses mouvements raffinés et précis, sa force physique impressionnante et son endurance à toute épreuve… l’attaquant idéal. Alors que le lycée en manquait. Il finit par appeler le garçon à la fin de son training personnel pour lui demander de l’accompagner passer une série de test à l’école… série au cours de laquelle, il se vit remettre un maillot et des protections… Il jouerait contre Notre-Dame, en tant que blocker !


TouchDown IV : L’ombre de l’éclair : sauveteur miracle.


New York Stadium : le match avait déjà commencé depuis de longues minutes. Notre-Dame contre une simple école de Manhattan, c’était Goliath contre David dans un sens. Mais comme l’avait si bien démontré cette histoire religieuse, le faible peut toujours vaincre le fort, même contre toute attente, et faire mentir les statistiques. Les remplaçants guettaient avec attention le moindre démarrage d’action importante pour ne pas manquer une goutte de ce spectacle incroyable. Justement, à cette occasion, bien qu’il ait été choisi pour participer au match, Soka s’était retrouvé remplaçant. C’était rageant, il ne pouvait pas exprimer son talent à sa juste valeur ! Comme d’habitude : tandis que les stars brillaient sur le gazon, il restait dans l’ombre des projecteurs. Son frère… Makota… il le voyait en fin courir. Il était vraiment bon. Sa course semblait intraitable, malgré son apparence frêle et fragile il effaçait tout de même n’importe lequel des adversaires qui se présentaient à lui. Dans le fond, le cadet Ishijini se doutait bien que la seule personne capable de l’arrêter… c’était son propre frère ! Le match se déroulait donc principalement en attaque. Aucune des deux équipes ne portait vraiment d’attention à la défense au cours de l’affrontement, mais la ligne de Notre-Dame était coriace et lui permit de prendre une bonne avance de six points à la marque.

Quatrième quart-temps, il restait très peu de temps. En fait c’était même la dernière offensive pour Notre-Dame. À partir de maintenant, si le porteur de la balle ou la balle elle-même tombait au sol, le match serait terminé, c’était la dernière chance de remonter ! Une chance symbolique pour Soka. Le score était serré et on pouvait toujours compter ces six malheureux points d’écart : 35-29. Le coach s’approcha du banc, et discuta un petit moment avec ses poulains avant la reprise. Il fit entrer trois remplaçants sur le terrain, des remplaçants qui représentaient un espoir infime de remporter la confrontation. Soka était du lot. Les joueurs se placèrent à leur poste, prêts à défendre sans relâche pour ne rien regretter. N’avoir rien à regretter c’était bien, mais avoir quelque chose à apprécier, c’était mieux ! Le hut fut donné et la balle transmise comme prévu à Makota. Il n’avait pas même remarqué l’entrée de son frère, qui, caché sous une combinaison flanquée du numéro 74, portait un eyeshield de couleur violette. Personne ne pouvait donc le reconnaître, pas même ses propres parents qui devaient sans doute se trouver dans les tribunes à observer leur si précieux garçon prodige… leur gagne-pain. Le Running back parvint à se débarrasser d’une foule d’adversaires rien qu’en utilisant son jeu de jambe impressionnant. Soka le regardait de loin les yeux pleins de haine et de jalousie. Il avait tout, et lui rien, c’était quelque chose qu’il ne tolérait pas. Il devait le ridiculiser sous les yeux du monde entier ! Le cadet amorça sa course et fondit en direction de son frère, de l’autre côté du terrain en train, la chance de réussite était infime mais il restait un espoir. Il ne pouvait pas abandonner si près du but !

- Touchdo…

Makota, lancé à pleine vitesse offrait une parfaite anticipation à un adversaire arrivant de côté qui aurait été assez rapide pour le plaquer. Soka avait profité de cette occasion pour tacler sans pitié son aîné. Le bras musclé du plus jeune se faufila entre les protections pour frapper directement les cottes de l’autre et lui couper le souffle aussi sec. Sous la puissance de l’impact, le buste du Running back se vrilla et sa colonne fut scindée en deux l’espace d’un instant avant de se replacer. Makota s’effondra tout en lâchant le ballon qui virevolta dans les airs l’espace d’un instant, avant d’être récupéré d’une pirouette par Soka, prêt à passer à l’offensive qui le hisserait au sommet ! Il passa rapidement la balle à son Running back avant de se mettre à courir devant lui. Il ne regarda pas même son frère se débattre de douleur au sol, il savait pertinemment qu’il venait de mettre fin à sa carrière dans un sens, le cadet prenait le flambeau pour faire vivre la légende ! Le Blocker, le numéro 74, fonça en direction de ses adversaires, plus déterminé que jamais… la victoire ne pouvait lui échapper. Une clameur s’éleva dans le stade alors que les deux camps se rapprochaient dangereusement au centre du terrain. D’un côté : Running Back et Blocker, de l’autre : toute l’équipe adverse sans le Running back. L’ombre de l’éclair était révélée ! (Explications « Ombre de l’éclair » : Soka a toujours vécu dans l’ombre de son frère Makota qui était un véritable éclair sur le terrain, mais le cadet est également un coureur de génie au sprint dévastateur).



Test RP (pour le moment INACTIF donc pas à faire): Vous n'en ferez un que si un ou les Administrateurs du forum acceptent votre présentation.Ce sera à eux de choisir le sujet et les critères essentiels,vous serez évalué principalement à la différence entre l'histoire,les descriptions mentales et physique et le test rp.Le nombre de ligne minimum variera en fonction du personnage que vous choisissiez,si c'est un personnage inventé l'administrateur choisira lui même...)

.::. Partie IRL .::.


Prénom: /
Age: 16

Vous faites du RP depuis?: 2 ans.
Appréciation du forum: /10 7
Quelques mots sur toi: Quelques mots....

Comment nous as-tu connu?:
Je recherchais des partenaires pour un forum ou je suis admin-codeur.
Aimes-tu notre forum?: Oui il a l'air simpa, sauf le cousin de Sokutou Razz !


Dernière édition par Soka Ishijini le Mer 10 Aoû - 23:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokutou Yakuushin
Running Back | M.V.P | #27 | Silver Dragon
Running Back | M.V.P | #27 | Silver Dragon
avatar

Masculin Messages : 392
Date d'inscription : 29/11/2010
Age : 22
Localisation : On the field for THE match!Go to the Christmas Bowl!

Feuille de personnage
Poste: Running Back | Fullback | Linebacker | Wide Receiver | Safety
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Ohjo White Knights

MessageSujet: Re: Soka Ishijini - The Lightening Shadow   Mar 9 Aoû - 9:25

Bienvenue sur le forum Soka

Pour le moment ça va aller tu est sur la bonne voie je pense ^^
Continues comme ça ! =)

Bon jeu!

PS: J'essayerai de voir à l'avenir pour les fautes etc... j'ai survolé la présentation pour le moment ^^'

_________________



...Glory on the Kingdom!
~ Running Back ~ Ohjo White Knights ~ #27...

* The Superluminal Speed *

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Sokutou le dragon blanc-argenté Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Like a Star @ heaven Silver Dragon Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soka Ishijini
The Lightening Shadow | #23| Blocker
The Lightening Shadow | #23| Blocker
avatar

Masculin Messages : 7
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Poste: Blocker / F.ree Safety
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Shinryuuji Nagas

MessageSujet: Re: Soka Ishijini - The Lightening Shadow   Mer 10 Aoû - 8:22

J'ai fini, je développerais le passage entre la fin du match et l'entrée chez les Nagas dans mes RP sous forme de FlashBack. Merci de votre compréhension Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryôkan Kurita
Lineman | #77 | Fondateur
Lineman | #77 | Fondateur
avatar

Masculin Messages : 213
Date d'inscription : 29/11/2010
Age : 21
Localisation : Chez le vendeur de patisseries

Feuille de personnage
Poste: Lineman
Numéro/Développé couché/Temps aux 40 yards ::
Equipe: Deimon Devil Bats

MessageSujet: Re: Soka Ishijini - The Lightening Shadow   Mer 10 Aoû - 22:26

Belle présentation, bon niveau RP. C'est accepté, je m'occupe de ton rang.

PS : Encore désolé pour le mal entendu avec le cousin de Sokutou

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyeshield-explosionv.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soka Ishijini - The Lightening Shadow   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soka Ishijini - The Lightening Shadow
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow
» Sen'tsura, magnifique spectacle. [PV: Shadow][en pause]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyeshield 21 Explosion RPG V2 :: Espace Membre :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: